Le président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) Habib Sissoko fait partie des personnalités que le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, a décorées le 3 août dernier, au nom du président de la République. Ainsi, Habib Sissoko passe du grade de Chevalier de l’Ordre national à celui d’Officier de l’Ordre national.

Habib Sissoko president Comite olympique sportif cnosm

Cette distinction honorifique a été accueillie par l’ensemble du mouvement olympique et sportif comme une récompense de la part des plus hautes autorités et une marque de reconnaissance à cet homme qui est une fierté pour le Mali.

Habib Sissoko est aujourd’hui un Manager du sport et de l’olympisme et jouit de la confiance, de l’estime et du respect de ses pairs au Mali et en Afrique. Il a sorti le Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) de l’ombre pour le hisser au rang de référence africaine.

Pour beaucoup de dirigeants sportifs, Habib Sissoko est une référence dans le cercle des managers sportifs maliens et africains. Un homme humble, pieux, généreux et dévoué pour la cause du sport malien, voire africain. C’est un homme de conviction, de loyauté et de fidélité à toute épreuve.

C’est de la lapalissade que de dire qu’Habib Sissoko est le dirigeant sportif malien le plus titré de tous les temps au sens des responsabilités occupées dans l’Administration du sport aux plans national, sous régional, africain et mondial. Dans son domaine, il est aujourd’hui sans conteste la plus grande fierté du pays. Grâce à lui, le Mali est présent sur tous les fronts dans les assemblées sportives mondiales. Ceinture noire 3è dan de judo, plusieurs fois champion du Mali et olympien de Moscou en 1980, Habib Sissoko a été révélé au public en 1997, quand il devient président de la Fédération malienne de judo. Une étoile de dirigeant hors pair venait de naître en l’ancien sportif de haut niveau.

A partir de l’année 2000, les honneurs s’enchaînent sans discontinuer pour le natif de Niaréla qui collectionne les distinctions et les promotions. Jugez-en vous-même : président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) en 2000 ; directeur de développement à la Fédération internationale de judo (FIJ) en 2008 ; membre du Bureau exécutif de l’Ucsa en 2011 ; président de l’Acnoaz II (Association des comités nationaux olympiques de la Zone II de l’Afrique) en 2013 ; membre du Comité exécutif de l’Acnoa (Association des comités nationaux olympiques) la même année et, tout récemment, président de l’Union africaine de judo (UAJ) en 2016.

Nul besoin ici d’énumérer les multiples actions consenties en faveur du sport malien pour lequel Habib a beaucoup contribué à la promotion et au développement. Avec Habib Sissoko, c’est le Mali qui est cité partout et le sport malien qui va de l’avant.

La Rédaction

 

Source: Aujourd’hui-Mali

MaliwebSports
Le président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) Habib Sissoko fait partie des personnalités que le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, a décorées le 3 août dernier, au nom du président de la République. Ainsi, Habib Sissoko passe du grade de Chevalier de l’Ordre national à...