Le comité central des supporters du Djoliba AC a tenu une AG au complexe sportif Hèrèmakono le dimanche 10 septembre 2017. Harouna Vieux Diallo et Modibo Coulibaly ont fait des mises au point sur la candidature à la Femafoot.

Salaha Baby president finance marketing jeanne arc sportif

Salah Baby est le candidat que le Djoliba AC soutient dans cette course à la tête du sport roi, a annoncé Harouna Vieux Diallo, président du comité des supporters du club.

Pour le président des supporters, le Djoliba AC a fait ce choix à cause de la bonne moralité de Baby, de son courage et sa grande disponibilité. A l’entendre, seul Salah pourra sortir le football malien de cette impasse. Il est le seul candidat favori qui n’a pas participé au naufrage de la Femafoot et le football au Mali a dit Harouna Vieux Diallo.

Le président a ensuite invité tous les électeurs à choisir Salah Baby pour le bonheur du football malien et une sortie définitive de la crise. « Nous avons remporté tous les bras de fer que l’ancienne Femafoot a menés contre le Djoliba AC , entre autres, la levée des suspensions, la destitution de certains membres de la Femafoot et la fin du règne de certains mauvais dirigeants. Et le dernier bras de fer en cours, l’élection du président de la Femafoot, nous l’emporterons, s’il plait à Dieu », a conclu Harouna Vieux Diallo.

« Il faut qu’on arrête de politiser le football et ses instances. La loi de la politique est d’investir dans les campagnes pour en bénéficier une fois élu ; la Femafoot n’est pas faite pour cela. Les acteurs du football, les ligues et les clubs qui sont les seuls électeurs doivent prendre cela en compte afin de barrer la route à tous les prédateurs pour l’avancement du football au Mali. Le football doit enrichir les joueurs d’abord et non les dirigeants en premier. Pour cela, il nous faut des dirigeants qui vont faire avancer le football malien et non ceux qui vont s’enrichir », a dit le secrétaire général du club Modibo Coulibaly.

Le SG a rappelé que les élections se feraient conformément aux textes qui régissent le football au Mali. La ligue de Kayes sera représentée par Cheick suite à la levée des sanctions, Madou Sow sera à la tête de celle de Ségou avec le désistement de son adversaire par acte d’huissier, a recommandé Modibo Coulibaly.  Par rapport au club, les cas où il n’y a pas eu de championnat, les titres de champions restent vacants, ce qui est prévu par les textes. Cela empêche de faire recours aux anciens champions pour voter quoi que ce soit, a dit le SG.

Coulibaly a aussi parlé des irrégularités par rapport à la mise en place de la commission électorale. Selon lui, les ligues, les clubs et les associations sportives, devrait chacun, donner deux représentants ; ce qui n’a pas été le cas. A l’en croire, c’est une assemblée extraordinaire statuant au-delà, de l’ordre du jour communiqué, qui a mis en place cette commission à Sikasso.

Le SG a confié que le secrétariat exécutif de Djoliba AC ne reconnaît pas son représentant au sein de la Commission. Modibo Coulibaly, a dit qu’une lettre avec plus de détails et ampliation a été adressée au gouvernement malien, à la CAF et la Fifa. «Personne ne nous imposera un mauvais dirigeant. Soit on se tient au consensus ou on se conforme aux textes » a terminé le Secrétaire général.

Koureichy Cissé

(stagiaire)

 

Source: lesechos

MaliwebSports
Le comité central des supporters du Djoliba AC a tenu une AG au complexe sportif Hèrèmakono le dimanche 10 septembre 2017. Harouna Vieux Diallo et Modibo Coulibaly ont fait des mises au point sur la candidature à la Femafoot. Salah Baby est le candidat que le Djoliba AC soutient dans...