Champion incontesté des dernières années sur le plan national, le Stade malien de Bamako peine à se faire une place dans l’élite africaine des clubs. Seul espoir du Mali pour la Ligue des champions, les Blancs de Bamako ont encore chuté dans les barrages de qualification. Cela fait trois années consécutives que les locataires de Sotuba se font éliminer au même stade et sont reversés en Coupe CAF.

Pour cette énième fois, le Stade malien de Bamako était opposé au Horoya AC de la Guinée Conakry. En aller-retour, les nôtres n’ont pas fait le poids face à une équipe guinéenne sereine et pleine de réalisme. Battus 1-0 à l’aller dans un match à domicile délocalisé, les stadistes devraient créer l’exploit pour se qualifier en match retour du côté de Conakry. Malheureusement, les Blancs de Bamako se sont une nouvelle fois inclinés ce dimanche 24 octobre 2021, sur un score de 2 buts à 1.

Un résultat qui élimine le champion 2020 du Mali de la course à la Ligue des champions africaine. Cependant, cette élimination (peut-être au bon moment) leur permettra de disputer les prochains barrages de la Coupe de la Confédération africaine (CAF). Une compétition qui leur réussit souvent puisque c’est dans cette compétition qu’ils se sont le plus souvent illustrés.

A ce niveau, le Mali a déjà un représentant en l’occurrence le FC Binga qui vient d’arracher sa chance pour les barrages au dépend de l’équipe Burkinabé de l’ASFA Yennenga.

Amadou Kodio

Source: Ziré

MaliwebSports
Champion incontesté des dernières années sur le plan national, le Stade malien de Bamako peine à se faire une place dans l’élite africaine des clubs. Seul espoir du Mali pour la Ligue des champions, les Blancs de Bamako ont encore chuté dans les barrages de qualification. Cela fait trois...