Après avoir procédé le lundi dernier à la remise  en espèce  de 60 millions FCFA aux quatre clubs engagés dans les compétitions africaines de football, le ministre des Sports Jean Claude Sidibé a tenu le mercredi 7 février dernier dans la salle de conférence de son département, un point de presse au cours duquel, l’opinion nationale et internationale a été édifiée sur la remise de cet argent en espèce. C’était en présence du président de l’AS Réal de Bamako Seydou Sow, représentant les quatre clubs concernés.

En point de presse le mercredi 7 février dernier dans la salle de conférence du département des Sports, le ministre des Sports Jean Claude Sidibé a tenu à démentir certaines allégations faites quant à la remise en espèce des 60 millions FCFA  du président de la République aux quatre clubs engagés en compétitions africaines. Pour couper court à ces allégations, le ministre des Sports Jean Claude Sidibé a tenu à clarifier la situation.

Pour faire face aux difficultés  que rencontrent les quatre clubs à savoir les problèmes de transfert à régler, les problèmes d’internat et surtout les problèmes financiers qu’ils connaissent car n’ayant reçu de l’argent venant du sponsor  officiel  Orange-Mali  depuis l’arrêt du championnat national  ligue 1, le ministre des Sports Jean Claude Sidibé a jugé nécessaire de satisfaire la doléance de ces équipes  qui était de leur  remettre en espèce les 60 millions FCFA du président de la République. Face à certaines allégations selon lesquelles, cette remise d’argent  en espèce aux quatre clubs est de la pure campagne, le ministre des Sports Jean Claude Sidibé a clarifié la situation.

 

Pour lui, face à l’urgence, il ne pouvait que payer les équipes en espèce pour leur permettre d’aborder  ces compétitions africaines dans les meilleures dispositions. Sinon, les clubs qui sont en difficulté, qui ont des problèmes financiers et dans l’urgence doivent attendre trois, quatre ou cinq jours pour encaisser un chèque.  Pour le ministre des Sports, il ne s’agit pas de faire de la fanfaronnade encore moins une exposition de richesse.

« Notre but n’a jamais été de faire de la fanfaronnade. Ce n’était ni de la fanfaronnade ni une exposition de richesses », a précisé le ministre Jean Claude Sidibé.

Le représentant des quatre clubs bénéficiaires a abondé dans le même sens. Selon Seydou Sow, la durée d’encaissement du chèque ne leur permettait pas de régler les problèmes de transfert ou d’acheter les équipements et faire le reste de la préparation. Ainsi, l’argent remis en espèce aux  clubs leura permis de finaliser les transferts, de  valider les licences et de préparer les équipes pour les futures échéances.

Le président de l’AS Réal  Seydou Sow  a, au nom des quatre clubs maliens engagés en compétitions africaines de football,  remercié le président de la République Ibrahim Boubacar Keita et le  ministre des Sports Jean Claude Sidibé  pour avoir accepté leur doléance qui était de recevoir l’argent en espèce. Pour rappel, depuis l’arrêt du championnat national de ligue 1 Orange, le sponsor officiel Orange-Mali n’a payé aucun centime aux clubs concernés.

Almihidi  Touré

Le Tjikan

MaliwebSportsibrahim boubacar keita
Après avoir procédé le lundi dernier à la remise  en espèce  de 60 millions FCFA aux quatre clubs engagés dans les compétitions africaines de football, le ministre des Sports Jean Claude Sidibé a tenu le mercredi 7 février dernier dans la salle de conférence de son département, un point...