A l’instar de quelques pays africains, le Mali organisera sur le plan local un tournoi interscolaire dont le vainqueur en filles et garçons représentera le pays à la phase continentale. Le projet est financé par la Fondation Motsepé du nom du président de la CAF.

 

Alors que le coup d’envoi de la première édition de la phase locale du Championnat Africain Scolaire sera donné le 2 juillet pour prendre fin le 17 juillet à Bamako, la Fédération malienne de football qui ne compte pas y aller avec le dos de la cuillère a procédé au lancement du tournoi le jeudi 23 juin. A cette occasion, l’instance dirigeante du football national a remis des équipements aux différentes écoles devant y participer. La cérémonie de lancement était présidée par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher.

C’était également en présence du président de la Fédération, Mamoutou Touré, ainsi que le représentant du ministre de l’éducation nationale. Dans son intervention, le ministre des Sports a fait savoir que l’organisation du tournoi cadre parfaitement avec la politique nationale de développement du sport qui vise à promouvoir le développement socio-économique par la pratique des activités sportive et physique. Pour cette raison, il a chaleureusement félicité et remercié le président de la fédération pour avoir démarché la CAF pour la tenue d’un tel événement important dans notre pays. Au total, ce sont 16 écoles fondamentales qui prendront part à cette première édition de la compétition dont l’objectif est d’éduquer et de protéger les enfants par le football tout en contribuant à leur épanouissement et en cultivant en eux la passion de la discipline. A l’issue du tournoi, la meilleure école en filles et garçons représentera le Mali lors de la phase continentale.

Alassane Cissouma

SourceMali Tribune

MaliwebSports
A l’instar de quelques pays africains, le Mali organisera sur le plan local un tournoi interscolaire dont le vainqueur en filles et garçons représentera le pays à la phase continentale. Le projet est financé par la Fondation Motsepé du nom du président de la CAF.   Alors que le coup d’envoi...