La finale de la Supercoupe organisée à la faveur de la tenue prochaine dans notre capitale du  27eme sommet Afrique France s’est disputée ce lundi 9 janvier au stade Mamadou Konaté de Tominkorobougou. Les deux équipes se sont neutralisées au  terme des deux fois trente minutes du temps réglementaire. Il a fallu faire recours à l’épreuve des tirs au but pour les  séparer. Cet exercice a été favorable à l’équipe de la Commune I, qui l’a remporté par 5 buts contre 4 pour son adversaire du jour. L’épilogue de cette finale dédié au Sommet a été un véritable moment de retrouvailles d’unité et de fraternité autour du football. « Nous étions ensemble au lancement du tournoi pour montrer l’image d’un Mali accueillant, et enthousiaste, un Mali qui sait mériter la confiance et la solidarité de ses amis » a confié Abdalllah Coulibaly, président du CNOSAF.

championnat mali joueurs ASKO celebration but

Commencé le 21 août dernier à Bamako, ce tournoi a fait connaître et partager  les enjeux de l’événement grandiose qu’est le Sommet Afrique-France. Pour le ministre des Sports, Housseiny Amion Guindo le but de cette coupe « était de susciter un engouement populaire autour du sommet, et de faire des valeurs du sport des vecteurs de la réconciliation et du renouveau pour la restauration et la stabilisation de la paix dans notre pays »

 

Medersa : 450 Enseignants et prêcheurs attendent leurs salaires depuis 12 mois.

 

Les enseignants de la Medersa au Mali souffrent énormément depuis la chute du président libyen, Mohamar Khadaffi. En effet, le Guide de la Révolution libyenne, à travers l’Association mondiale de l’Appel Islamique payait depuis 1997 de façon régulière le salaire mensuel de ces enseignants à travers le Mali. Toutes les Régions du pays bénéficiaient de cette largesse à travers des medersas bien ciblés qui enseignent la langue arabe et la culture islamique. Seulement voila depuis une année, l’Association mondiale de l’Appel islamique n’est plus en mesure de faire face à ses obligations salariales.

Sentant cette situation venir, les enseignants concernés avaient approché les autorités compétentes pour trouver une solution de rechange. En vain. Aujourd’hui, ils sont désespérés, avec eux des familles nombreuses, qui peinent à trouver un repas par jour. Voilà un problème social qui mérite une solution d’urgence pour éviter que ces gens-là ne tombent pas dans le radicalisme. A bon entendeur salut.

Rassemblé par Mohamed Naman Keita

Source : 22 Septembre
MaliwebSports
La finale de la Supercoupe organisée à la faveur de la tenue prochaine dans notre capitale du  27eme sommet Afrique France s’est disputée ce lundi 9 janvier au stade Mamadou Konaté de Tominkorobougou. Les deux équipes se sont neutralisées au  terme des deux fois trente minutes du temps réglementaire....