Après la réussite de la première édition, qui s’est déroulée du 30 novembre au 02 décembre 2018 et qui a vu la participation de 4 équipes provenant de Gao, Mopti, Kidal et Tombouctou, la deuxième édition du tournoi  interrégional pour la paix au Mali a été lancée par OCHA-Mali et le Bureau de l’UNESCO. Le coup d’envoi a été donné, hier, au Stade Mamadou Konaté.

Le tournoi interrégional, initié par OCHA-Mali et le Bureau de l’UNESCO en vue de  » sensibiliser environ 180 jeunes provenant de toutes les régions du Mali à la culture de la paix, au vivre ensemble, à la cohésion sociale et au dialogue interculturel« , se poursuit.

La deuxième édition a débuté, hier, au Stade Mamadou Konaté. Cette phase, qui regroupe des équipes de Kayes, Taoudéni, Ségou et Bamako, prendra fin jeudi prochain.

En prélude aux activités, les organisateurs étaient face à la presse, lundi dernier, à la Maison des Jeunes. Devant les journalistes, Mme Ute Kollies, Chef du Bureau de la Coordination des Affaires humanitaires des Nations Unies au Mali (OCHA-Mali), a affirmé que l’expérience positive de la première phase du tournoi, et surtout de ses retombées sur les jeunes, a donné envie d’en faire plus,  » parmi les jeunes qui ont participé à la première édition, certains ont monté leur propre projet pour la paix et la cohésion sociale dans leurs régions respectives. Ce sont des ambassadeurs de la paix que nous devons suivre « , a-t-elle confié.

Puis de souligner que, durant le déroulement de ce tournoi de football,  » la pratique sportive sera accompagnée de sessions de sensibilisation et de réflexion autour des valeurs véhiculées par le sport ainsi que sur la paix et la cohésion sociale. A la fin du tournoi, les membres des équipes de football proposeront un certain nombre d’actions pour la paix et la cohésion sociale qu’ils pourront mettre en place dans leurs régions respectives « .

Pour sa part, le Chef du Bureau de l’UNESCO au Mali, Hervé Huot-Marchand, s’est réjoui de l’impact qu’a eu la première phase sur les participants.  A ses dires, il est toujours important de réunir les jeunes autour du sport, notamment du football, qui est un vecteur clé de cohésion et du vivre ensemble. Il a profité de l’occasion pour remercier le ministère des Sports pour son soutien.

Pour  le Conseiller technique du Département des Sports, cette initiative cadre avec l’objectif du gouvernement d’utiliser le sport pour consolider la paix et la cohésion sociale au Mali,  » le ministère des Sports ne ménagera aucun effort pour  accompagner ce projet« , a-t-il assuré.

Rappelons que OCHA-Mali et le Bureau de l’UNESCO à Bamako assurent l’essentiel de l’organisation de l’événement. Toutefois, ils sont appuyés institutionnellement par le Ministère des Sports. Les partenaires financiers sont ONUSIDA, le PNUD, UNMAS, ONU Femmes, l’Ambassade de Belgique, les ONG Search for Common Ground, IEDA relief ainsi que certains particuliers.

SIC

Source: l’Indépendant

MaliwebSportsKAYES
Après la réussite de la première édition, qui s’est déroulée du 30 novembre au 02 décembre 2018 et qui a vu la participation de 4 équipes provenant de Gao, Mopti, Kidal et Tombouctou, la deuxième édition du tournoi  interrégional pour la paix au Mali a été lancée par OCHA-Mali et...