Après son séjour de détention au Mali, Djenè Sogodogo est arrivée à Paris dans la soirée du 28 juin. Aussitôt rentrée en France, la parole de la militante du CDR s’est libérée.

Entourée de ses soutiens à l’aéroport parisien, Djenè Sogodogo parle pour la première fois de son incarcération à Bamako. Elle évoque une intention, à travers son arrestation, de semer des troubles afin de discréditer le CDR.

« On connaît leurs intentions. Ils nous attendaient pour manifester. Quelqu’un allait ensuite être tué pour que la situation s’embrase », croit-elle. « Tout le monde sait qu’il n’est pas bon d’injurier. Mais d’autres ont insulté des gens et n’ont jamais été emprisonnés », indique-t-elle.

Au cours de sa détention, des activistes avaient mal apprécié l’attitude de Ras Bath à qui on reprochait de ne pas soutenir sa camarade de lutte. Djenè Sogodogo affirme que cette posture était délibérée et voulue par elle-même pour calmer la situation.

Source: Malivox

 

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuVideo
Après son séjour de détention au Mali, Djenè Sogodogo est arrivée à Paris dans la soirée du 28 juin. Aussitôt rentrée en France, la parole de la militante du CDR s’est libérée. Entourée de ses soutiens à l’aéroport parisien, Djenè Sogodogo parle pour la première fois de son incarcération à...