Plus de 81 millions de personnes sont confrontées à une insécurité alimentaire aiguë dans la région d’Afrique de l’Est, a averti le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM).

Parmi ces personnes, figurent notamment des déplacées, des réfugiés et des communautés d’accueil dans les zones rurales et urbaines, précise l’agence onusienne dans un communiqué, relevant que l’insécurité alimentaire s’aggrave rapidement dans la région.

« La situation globale en matière d’insécurité alimentaire devrait s’aggraver dans la plupart des pays de la région pendant la saison maigre en raison de chocs multiples et superposés : les sécheresses, les inondations, les défis macro-économiques et les conflits », explique le PAM.

Selon l’agence onusienne, la situation nutritionnelle de la région est inquiétante avec environ sept millions d’enfants de moins de cinq ans gravement malnutris en Ethiopie, au Kenya et en Somalie qui compte 1,7 millions d’enfants confrontés à une malnutrition sévère aiguë.

L’aggravation des conditions de sécheresse dans le sud de l’Ethiopie, l’est et le nord du Kenya ou encore le sud et le centre de la Somalie ont provoqué de graves pénuries d’eau et de pâturages.

D’après le PAM, les inondations au Soudan du Sud continuent de limiter la production agricole et de bétail, affectant ainsi de nombreux habitants dans la région du Sud, en particulier à Jonglei, à Unity et au Nil supérieur.

Par ailleurs, l’agence onusienne a souligné que les conflits continuent d’aggraver l’insécurité alimentaire, en particulier dans le nord de l’Ethiopie et dans plusieurs régions du Soudan du Sud, Soudan et de la Somalie.

Selon le PAM, l’insécurité alimentaire sévère persiste également dans les régions septentrionales éthiopiennes du Tigray, d’Afar et d’Amhara en dépit d’un récent cessez-le-feu.

sahel-intelligence.com

MaliwebAfrique
Plus de 81 millions de personnes sont confrontées à une insécurité alimentaire aiguë dans la région d’Afrique de l’Est, a averti le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM). Parmi ces personnes, figurent notamment des déplacées, des réfugiés et des communautés d’accueil dans les zones rurales et urbaines, précise l’agence...