Dans une interview accordée à Jeune Afrique le lundi 27 Septembre, le président de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara a invité l’ancien président du parlement, Soro Guillaume Kigbafori, à rentrer au pays et à faire à la justice qui le poursuit.

En côte d’ivoire, la crise politique n’est pas encore close. La réconciliation, la vraie, n’est pas aussi encore une réalité. Les causes : le président de la République semble ne pas tolorer aux deux jeunes leaders politiques brillants : Charles Blé Goudé, ancien prisonnier de la Cour Pénale Internationale (CPI) acquitté le 31 mars 2021, et l’ancien président de l’Assemblée nationale, Soro Guillaume.

A ce qui semble, le président de la Cote d’ivoire Ouattara ne veut pas laisser libre Soro et Blé Goudé tous deux condamnés par la justice Ivoirienne à 20 ans de prison puisque le message passé pour Soro semble visé aussi Blé Goudé qui est toujours en exil à Paris.

Le président ivoirien a-t-il peur de ces deux jeunes leaders politiques ?

Rappelons qu’une peine d’emprisonnement de 20 ans pèse aussi sur Laurent Gbagbo mais qui circule librement en Côte d’Ivoire. Alors pourquoi Ouattara ne veut pas laisser Soro et Blé Goudé revenir dans leur pays ? la question reste posée. Attendons de voir la réaction de Soro face à la sortie du président.

Tioumbè Adeline Tolofoudié

Source: LE PAYS

MaliwebAfrique
Dans une interview accordée à Jeune Afrique le lundi 27 Septembre, le président de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara a invité l’ancien président du parlement, Soro Guillaume Kigbafori, à rentrer au pays et à faire à la justice qui le poursuit. En côte d’ivoire, la crise politique n’est pas encore...