Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune a décrété, mercredi 14 2021, des mesures de grâce en faveur de 30 juillet condamnés définitivement dans des affaires d’attroupement et de troubles à l’ordre public, ainsi que des mesures de clémence en faveur de complémentaires 71 jeunes détenus condamnés pour les mêmes actes.

C’est ce qui ressort d’un communiqué de la présidence algérienne relayée par la télévision officielle du pays. « l’occasion de l’Aïd al-Adha qui sera À mardi prochain, le président de la République a pris de nouvelles mesures de grâce en faveur de 30 détenus, condamnés pour avoir commis des actes liés à l’attroupement, et ce , à l’occasion de la célébration de 59è anniversaire de la fête de l’indépendance et de la jeunesse », indique le communiqué.
Et la même source de préciser que les personnes graciées seront libérées dès mercredi soir. Tebboune avait également décidé des mesures d’élargissements complémentaires au profit de 71 autres jeunes poursuivis pénalement pour les mêmes faits, rapporte Algérie presse service (APS).
Le président Tebboune avait gracié 59 militants en février dernier, à l’occasion du deuxième anniversaire du mouvement populaire, le 22 du même mois, dans le cadre des mesures d’apaisement qui ont suivi sa rencontre avec les dirigeants des partis politiques.
S. SIDIBÉ
Source: L’Essor
MaliwebAfrique
Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune a décrété, mercredi 14 2021, des mesures de grâce en faveur de 30 juillet condamnés définitivement dans des affaires d'attroupement et de troubles à l'ordre public, ainsi que des mesures de clémence en faveur de complémentaires 71 jeunes détenus condamnés pour les mêmes actes. C'est...