Onze personnes dont neuf volontaires pour la défense de la patrie (VDP, les supplétifs de l’armée burkinabè) ont été tuées dans une embuscade tendue samedi, par des hommes armés non identifiés contre un convoi de vivres sur l’axe Gorgadji-Dori dans la province du Seno dans le Sahel burkinabè, a-t-on appris de source sécuritaire.

“Ce samedi dans la matinée, une embuscade a été tendue par un groupe armé terroriste contre un convoi de vivres escorté par les volontaires pour la défense de la patrie (VDP) sur l’axe Gorgadji-Dori (Sahel)”, a rapporté la plateforme de suivi des attaques terroristes “Sahel Security”.

Le bilan provisoire fait état de “9 volontaires et de deux civils tués”, précise la même source.

L’attaque a été confirmée par plusieurs sources locales jointes par l’Agence Anadolu au téléphone.

Aucune partie n’a revendiqué l’attaque dimanche jusqu’à 07H00/GMT.

Dans la même région du Sahel, précisément dans la ville de Dori, un agent de l’agriculture a été enlevé dans la nuit de vendredi à samedi à la Direction régionale de l’agriculture en face de la caserne des sapeurs- pompiers, selon le quotidien d’Etat “Sidwaya”.

Dans le Centre-Nord du pays, vendredi soir, une attaque a visé le village de Retkoulga dans la commune de Bouroum faisant trois morts dans les rangs des supplétifs de l’armée, rapporte pour sa part le média en ligne “minute.bf”.

Depuis 2015, plusieurs localités du Burkina Faso sont en proie aux attaques terroristes ayant fait plus de 2000 morts civils et militaires et plus de 1,8 million de déplacés internes, selon les autorités.

AA/ Ouagadougou / Dramane Traoré

 

aa.com

MaliwebAfrique
Onze personnes dont neuf volontaires pour la défense de la patrie (VDP, les supplétifs de l'armée burkinabè) ont été tuées dans une embuscade tendue samedi, par des hommes armés non identifiés contre un convoi de vivres sur l'axe Gorgadji-Dori dans la province du Seno dans le Sahel burkinabè, a-t-on...