Au Burkina Faso, plus de 2000 écoles sont toujours fermées à cause de l’insécurité, a annoncé le ministère burkinabé de l’Education.

 

A la date du 28 mai 2021, 2 244 établissements scolaires étaient fermés affectant 304 564 élèves dans plusieurs régions du pays, a annoncé le ministère dans une note publiée vendredi.

La note signée par le Secrétaire général du ministère de l’Education, Kalifa Traoré souligne que la crise sécuritaire que connait le pays depuis 2015 continue d’impacter négativement le secteur de l’éducation.

Le nombre croissant des populations déplacées internes (PDI)s’élevait à 1 423 378 au 31 août 2021, dont 53% sont en âge d’aller à l’école, a indiqué le ministère.

A l’instar de ses voisins de la région du Sahel, notamment le Mali et le Niger, le Burkina Faso est confronté depuis 2015, à une insécurité croissante qui a fait de nombreuses victimes.

En outre, les violences ont poussé quelque 17 500 personnes à quitter le pays depuis le début de l’année en cours selon l’ONU.

A ce jour, l’état d’urgence est décrété dans 14 des 45 provinces que compte le Burkina Faso, afin de faciliter la lutte contre le terrorisme.

Burkina Faso

Ouagadougou / Dramane Traoré

Soure : AA.com

MaliwebAfrique
Au Burkina Faso, plus de 2000 écoles sont toujours fermées à cause de l’insécurité, a annoncé le ministère burkinabé de l’Education.   A la date du 28 mai 2021, 2 244 établissements scolaires étaient fermés affectant 304 564 élèves dans plusieurs régions du pays, a annoncé le ministère dans une note...