En marge de la 77ème Assemblée générale des Nations Unies à New York, aux Etats-Unis, la CEDEAO tient ce jeudi 22 septembre une session extraordinaire délocalisée.

 

A l’ordre du jour de ce sommet exceptionnel, initié officiellement par le président Bissau-guinéen et président en exercice de l’organisation sous-régional, Umaro Sissoko Embalo, sont inscrits, entre autres, la question des 46 soldats ivoiriens interpellés à Bamako et l’évaluation de la transition en Guinée et au Mali.

En plus, des dirigeants des Etats de la CEDEAO, prendront part à cette réunion, la ministre française de l’Europe, des Affaires Etrangères, Catherine Colonna et le médiateur de la crise guinéenne le Béninois Boni Yayi.

Ce sommet se tient alors que le président de la transition guinéenne, le Colonel Mamady Doumbouya est à Bamako depuis hier mercredi pour prendre part aux festivités du 22 septembre, marquant le 62ème anniversaire de l’accession à l’indépendance du Mali.

Source : Journal du Mali

MaliwebAfrique
En marge de la 77ème Assemblée générale des Nations Unies à New York, aux Etats-Unis, la CEDEAO tient ce jeudi 22 septembre une session extraordinaire délocalisée.   A l’ordre du jour de ce sommet exceptionnel, initié officiellement par le président Bissau-guinéen et président en exercice de l’organisation sous-régional, Umaro Sissoko Embalo, sont...