Charles Blé Goudé, ancien ministre ivoirien était l’invité de la Radio France International (RFI) le jeudi 26 aout 2021. Dans son interview, l’homme politique évoque, le pourquoi il n’est toujours pas revenu dans son pays natal et s’exprime ce qu’il compte faire.

Enregistré le 16 juillet dernier pour l’établissement de son passeport dans le cadre de son retour en Côte d’Ivoire, Charles blé Goudé est toujours en attente de son passeport, aucune date ne lui a été notifiée jusqu’à ce jour. Malgré cela, l’homme politique ne semble pas découragé et a même des projets une fois dans son pays.

Interrogé par RFI sur la situation de son retour dans son pays, l’ancien prisonnier de la Cour Pénale Internationale (CPI) répond en ces terme : « mon retour en Côte Ivoire ne dépend pas de moi, mais du président de la République. J’attends que mon passeport me soit délivré. J’ai été enrôlé le 16 juillet dernier, mais j’attends aussi d’arrêter une date de retour avec les autorités ivoiriennes parce que sans leur accord, je ne peux pas rentrer en Côte d’Ivoire »

Charles Blé Goudé souhaiterait entrer en Côte d’ivoire comme son codétenu Laurent Gbagbo pour prendre part au processus de réconciliation nationale déjà entamé par le président de la République, SEM Alassane Ouattara. Parce que, dit-t-il « les Ivoiriens ont tous besoins de paix. Quand je rentrerai en Côte d’Ivoire d’où je suis sorti sur fond de crise, je vais servir d’instrument de paix pour pouvoir ajouter ma pierre à l’édifice de renonciation qui est déjà en cours. Pour le moment, c’est le projet sur lequel je suis, ensuite pour le reste on verra »

A la question de savoir si le COJEP, son parti politique adhèrera au nouveau parti envisagé par l’ancien président Laurent Gbagbo, Blé Goudé répond : « quand je serais de retour dans mon pays, et que je me serais imprégné des réalités du pays et que nous aurions soumis la question aux instances du COJEP, nous rendrons publique notre décision »

Charles Blé Goudé a toutefois laissé entendre qu’il ne craint pas d’être arrêté en Côte d’Ivoire dès son arrivé pour purger la peine qui pèse sur sa tête « faits commis durant la crise ivoirienne ».

Pour ce qui concerne sa probable candidature en 2025, l’ex prisonnier de la CPI a indiqué : « je me présenterai un jour à la présidence de la République de la Côte d’Ivoire » mais dit-t-il : « il faut être ou on découpe poulet pour réclamer son aile, attendons que je sois là où on découpe le poulet et je réclamerai l’aile. Pour l’instant, je suis en train de me déployer comme je peux pour renter dans mon pays »

Il faut noter que Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont été acquittés par la CPI le 31 mars dernier. Le 17 juin, l’ex président Ivoirien Laurent Gbagbo a regagné la Côte D’Ivoire grâce à la volonté du président Alassane Ouattara. Quant à Blé Goudé qui se trouve toujours aux Pays-Bas, il attend patiemment son passeport afin de pouvoir regagner son pays, la Côte d’Ivoire.

Tioumbè Adeline Tolofoudié (Stagiaire)

Source: LE PAYS

MaliwebAfrique
Charles Blé Goudé, ancien ministre ivoirien était l’invité de la Radio France International (RFI) le jeudi 26 aout 2021. Dans son interview, l’homme politique évoque, le pourquoi il n’est toujours pas revenu dans son pays natal et s’exprime ce qu’il compte faire. Enregistré le 16 juillet dernier pour l’établissement de...