Les autorités sanitaires de l’Ouganda ont annoncé mardi 20 septembre, le début d’une épidémie d’Ebola après la confirmation d’un cas de virus Ebola dans le district Mubende, au centre du pays, indique un communiqué de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique, publié sur son site.

 

Ce cas de virus Ebola, d’une souche soudanaise, a été confirmé par l’Institut ougandais de recherche sur les virus, après avoir testé un échantillon prélevé sur un homme âgé de 24 ans.

«C’est la première fois depuis plus d’une décennie que l’Ouganda signale une épidémie du virus Ebola Soudan. Nous travaillons étroitement avec les autorités sanitaires nationales pour enquêter sur la source de cette épidémie, tout en soutenant les efforts visant à rapidement déployer des mesures de contrôle efficaces», a déclaré la Directrice régionale de l’OMS-Afrique, Matshidiso Moeti.

«L’Ouganda n’est pas novice en matière de maîtrise efficace d’Ebola. Grâce à son expertise, des mesures ont été prises pour rapidement détecter le virus et nous pouvons compter sur ce savoir pour arrêter la propagation des infections», a-t-elle poursuivi.

Selon l’OMS, l’Ouganda a signalé une épidémie du virus Ebola Soudan pour la dernière fois en 2012. L’épidémie signalée en 2019 avait été importée de la République démocratique du Congo voisine.

L’organe onusien assure apporter son aide aux autorités sanitaires de l’Ouganda pour mener des investigations, et déployer du personnel dans les zones affectées, avec le matériel nécessaire.

Source : Agence Afrique
MaliwebAfrique
Les autorités sanitaires de l’Ouganda ont annoncé mardi 20 septembre, le début d’une épidémie d’Ebola après la confirmation d’un cas de virus Ebola dans le district Mubende, au centre du pays, indique un communiqué de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique, publié sur son site.   Ce cas de...