enfants_soldats_terroristes_islamistes

La presse Mauritanienne se fait l’écho ce mardi de l’arrestation de cinq ressortissants mauritaniens par la police ivoirienne à Abidjan, alors qu’ils étaient en partance pour le Congo Brazzaville.

Selon des sources en provenance du Congo et rapporté par les journaux en question , ces derniers détenaient à la fois des passeports mauritaniens et maliens. Ce qui a renforcé les suspicions qui pèsent sur eux, conduisant les policiers ivoiriens à les indexer d’extrémisme et de tentative d’exécution d’actes terroristes à l’intérieur d’Abidjan.

Toujours selon les médias mauritaniens, les 5 terroristes seraient actuellement incarcérés dans la capitale économique du pays.

L’Ambassade Mauritanienne à Abidjan aurait refusé de se prononcer sur ses arrestations, comme rapporté.

Rappelons que le gouvernement britannique avait, en septembre dernier, mis en garde la Côte d’Ivoire sur les risques d’attaques terroristes, soulignant que le pays serait dans le viseur d’islamistes pour avoir œuvré activement afin que la communauté internationale intervienne pour bouter hors du Nord Mali, les Djihadistes qui s’y étaient établis.

Abidjan pour l’heure semble ne pas désirer communiquer sur les arrestations révélées par fuite diplomatique, apprend t’on. Contactée, une source des services de renseignements du pays indiquera à KOACI.COM ce mardi matin, que les enquêtes seraient en cours sans pour autant accepter de donner plus amples informations sur l’opération en cours.

Pour finir notons qu’il n’est pas rare d’observer ces derniers temps. des individus d’origine pakistanaise ou yéménites dans des positions d’observations suspectes de certains lieux tels que les centres commerciaux d’Abidjan.

 

Source : bamada.net

abdoulaye ouattaraAfrique
La presse Mauritanienne se fait l’écho ce mardi de l’arrestation de cinq ressortissants mauritaniens par la police ivoirienne à Abidjan, alors qu’ils étaient en partance pour le Congo Brazzaville. Selon des sources en provenance du Congo et rapporté par les journaux en question , ces derniers détenaient à la fois...