Après le Mali, la Guinée et le Burkina Faso, le Palais du Gouvernement bissau-guinéen a été attaqué par des militaires ce mardi après-midi alors qu’il abritait un conseil des ministres. Plusieurs échanges de tirs. Pas de nouvelles pour l’instant du président Umaro Sissoko Embalo.