Après le Mali, la Guinée et le Burkina Faso, le Palais du Gouvernement bissau-guinéen a été attaqué par des militaires ce mardi après-midi alors qu’il abritait un conseil des ministres. Plusieurs échanges de tirs. Pas de nouvelles pour l’instant du président Umaro Sissoko Embalo.
MaliwebAfriquemaliactu
Après le Mali, la Guinée et le Burkina Faso, le Palais du Gouvernement bissau-guinéen a été attaqué par des militaires ce mardi après-midi alors qu’il abritait un conseil des ministres. Plusieurs échanges de tirs. Pas de nouvelles pour l’instant du président Umaro Sissoko Embalo. Instants de panique en Guinée-Bissau. Des...