Pour raison de santé, l’ex-président guinéen, Alpha Condé, a quitté le pays, lundi 17 janvier 2022, pour Abou Dhabi, où il devra suivre des soins de santé. En début d’après-midi, son avion a décollé de l’aéroport international Ahmed Sekou Touré.

Selon le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD), les militaires qui ont renversé Alpha Condé en Guinée, cette autorisation de quitter le pays est rendue possible grâce à la Cédéao, qui aurait promis de ramener Alpha Condé en Guinée après ses contrôles médicaux.

Le président déchu, qui est accompagné de son médecin et de deux gardes du corps, ne doit pas dépasser un mois pour ces soins médicaux, à moins d’avoir un avis des médecins.

Suite à ce voyage du président déchu, le leader du Bloc Libéral (BL), Dr Faya Millimouno, s’est dit touché par le fait que les dirigeants guinéens continuent à se faire soigner à l’étranger. « Je ne suis pas contre qu’il parte se faire soigner à l’extérieur, mais, cela m’a toujours déçu quand j’apprends que le chef d’État ou un ancien chef d’État guinéen sorte de la Guinée pour chercher sa santé, cela donne tout son bilan sur le plan de la santé », a-t-il précisé.

 

Sahel Tribune

MaliwebAfrique
Pour raison de santé, l’ex-président guinéen, Alpha Condé, a quitté le pays, lundi 17 janvier 2022, pour Abou Dhabi, où il devra suivre des soins de santé. En début d’après-midi, son avion a décollé de l’aéroport international Ahmed Sekou Touré. Selon le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD),...