Cellou Dalein Diallo réagit à la dissolution du FNDC. L’opposant guinéen vole dans les ailes de la junte guinéenne qu’il accuse d’user de la force pour museler les voix contraires à son discours.

 

« Je condamne cet acte arbitraire des autorités qui continuent à privilégier la force au détriment du droit et exprime ma solidarité au FNDC et à ses braves dirigeants », a écrit Cellou Dalein Diallo, le chef de l’opposition guinéenne. En quasi exil depuis des mois, M. Diallo fustige à souhait ce qu’il qualifie de dérive du pouvoir en place.

Pour Cellou Dalein Diallo, « Cette décision incompréhensible ne manquera pas, malheureusement, d’accroître les tensions qui règnent en Guinée et d’éloigner les chances d’un retour au calme et à la sérénité indispensables à l’ouverture d’un dialogue fécond, à la restauration de la confiance et de la paix dans notre pays.«

En effet, d’après Cellou Dalein Diallo, «L’arrêté du MATD du 8 août 2022 portant dissolution du FNDC est un coup dur porté à la liberté, la justice, la démocratie et la paix, valeurs auxquelles notre peuple demeure viscéralement attaché ». Soutenant le FNDC, Cellou Dalein Diallo a salué « le combat héroïque que mènent les Guinéens depuis si longtemps » pour les reconquérir les droits démocratiques.

Source : Afrikmag

MaliwebAfrique
Cellou Dalein Diallo réagit à la dissolution du FNDC. L’opposant guinéen vole dans les ailes de la junte guinéenne qu’il accuse d’user de la force pour museler les voix contraires à son discours.   « Je condamne cet acte arbitraire des autorités qui continuent à privilégier la force au détriment du droit...