L’Union des journalistes de la presse libre africaine (UJPLA) annonce la tenue, le 3 mai 2021, d’un panel pour réclamer des mesures fortes face aux menaces des médias en Afrique, à l’occasion de la Journée internationale de la liberté de la presse. L’UJPLA qui au cours de “cette année entend donner une tournure particulière à cette célébration”, a décidé d'”organiser un panel qui servira à réclamer des mesures fortes face aux menaces qui pèsent sur les médias en Afrique”, selon un communiqué.    Ce panel vise à donner l’occasion à d’éminentes personnalités du monde des médias, de la société civile et de la recherche pour engager le débat pour que des mesures appropriées soient prises afin d’assurer la viabilité des médias. L’organisation qui reste convaincue que la liberté d’expression constitue un des piliers essentiels d’une société sûre et prospère, veut également profiter pour demander aux Etats Africains de défendre la notion de l’information comme bien public sur le continent.  L’Union des journalistes de la presse libre africaine a été créée en août 2020 pour “défendre la liberté et la sécurité physique, morale, matérielle, sociale, économique, culturelle, politique, démocratique et les intérêts des journalistes” sur le continent. Elle est présidée par l’Ivoirien Yao Noël.

Source: APA

MaliwebAfrique
L'Union des journalistes de la presse libre africaine (UJPLA) annonce la tenue, le 3 mai 2021, d'un panel pour réclamer des mesures fortes face aux menaces des médias en Afrique, à l'occasion de la Journée internationale de la liberté de la presse. L'UJPLA qui au cours de 'cette année...