La Fédération des journalistes africains s’inquiète pour la liberté de la presse au Burkina Faso.

 

serment Blaise Compaore president burkina faso

 

 

Dans un communiqué publié dimanche 17 août, elle dénonce les graves menaces dont font l’objet de nombreux journalistes. Menaces qui s’intensifieraient autour d’une possible révision de l’article 37 de la Constitution, qui limite à deux les mandats présidentiels.

 

Rfi

Site DefaultAfrique
La Fédération des journalistes africains s’inquiète pour la liberté de la presse au Burkina Faso.       Dans un communiqué publié dimanche 17 août, elle dénonce les graves menaces dont font l’objet de nombreux journalistes. Menaces qui s’intensifieraient autour d'une possible révision de l’article 37 de la Constitution, qui limite à...