La militante panafricaniste, Mitchell ‘Maliqeto Mhlanga, a opiné sur l’assassinat de l’ancien dirigeant libyen et a assuré que Mouammar Kadhafi a été tué pour sa quête d’une unité de l’Afrique.

 

Le guide de la révolution libyenne, Mouammar Kadhafi, a été tué en 2011 par un groupe de rebelles, assisté par la France de Nicolas Sarkozy et ses amis de l’OTAN. Selon la militante zimbabwéenne, Kadhafi était l’un des grands panafricanistes d’Afrique, les autres étant Robert Mugabe et Kwame Nkrumah, qui ont poussé pour les États-Unis d’Afrique et une économie qui devrait utiliser une seule monnaie. C’est ce qui, selon Mitchell ‘Maliqeto Mhlanga, a poussé l’Occident à le tuer.

« Juste au moment où Kadhafi est devenu un symbole de l’unité africaine, exhortant les États membres à s’unir pour le développement du continent, il a été tué par son propre peuple. Les groupes rebelles en Libye ont reçu des munitions de l’Occident pour se soulever contre Kadhafi, ce qui lui a coûté la vie », a indiqué Mitchell ‘Maliqeto Mhlanga.

« La vérité est que la Libye est essentiellement un État défaillant aujourd’hui parce que les munitions données aux rebelles sont encore très utilisées aujourd’hui. Kadhafi n’était pas au centre de l’attention, mais sa quête de l’unité africaine était ce dont l’Occident avait un besoin urgent pour se mettre en pièces », a-t-elle ajouté. Il est effectivement clair que Kadhafi avait un idéal pour l’Afrique en ce qui concerne l’unité du continent.

Mais ce rêve a été anéanti face à la « trahison » de ses propres frères d’Afrique qui l’ont regardé se faire tuer. Aujourd’hui, la Libye n’est qu’un tas de ruine laissé à la merci de milices surarmées qui terrorisent la population. Le pays étant devenu un non-Etat, les terroristes y transitent pour se rependre dans les autres pays de la région, dont ceux du Sahel.

Source : Benin Web TV
MaliwebAfrique
La militante panafricaniste, Mitchell ‘Maliqeto Mhlanga, a opiné sur l’assassinat de l’ancien dirigeant libyen et a assuré que Mouammar Kadhafi a été tué pour sa quête d’une unité de l’Afrique.   Le guide de la révolution libyenne, Mouammar Kadhafi, a été tué en 2011 par un groupe de rebelles, assisté par...