Au Niger 24 personnes sont mortes et plus de 50.000 autres ont été affectées par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur le pays depuis le mois de juin, selon les autorités du pays, dont le climat est traditionnellement très sec.

Selon les services de la protection civile nigérienne la chute d’habitations a entraîné la mort de 13 personnes tandis que 11 autres sont morts noyées, 36 blessées et 54.653 affectées par les précipitations.

Un précédent rapport officiel publié le 20 juin avait révélé la mort de 15 personnes en plus de 23.600 sinistrées.

La région la plus affectée est celle de Zinder (centre-est) Maradi, (centre-sud) et Diffa (sud-est) tandis que la capitale, Niamey, généralement affectée par les inondations est encore épargnée.

Dans les zones sinistrées les précipitations ont détruit plus de 5800 habitations et entrainé la chute de centres de santé, des silos de céréales, des commerces et des écoles.

En 2021 les pluies diluviennes ont entrainé la mort de 70 personnes et affecté 200.000 autres selon les autorités officielles et les nations unies.

saharamedias

MaliwebAfrique
Au Niger 24 personnes sont mortes et plus de 50.000 autres ont été affectées par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur le pays depuis le mois de juin, selon les autorités du pays, dont le climat est traditionnellement très sec. Selon les services de la protection civile nigérienne...