Selon des sources sécuritaires, au moins quinze militaires ont été tués samedi 1er mai dans une attaque menée par des hommes armés, dans la région de Tahoua, à 500 kilomètres au nord-est de Niamey. Selon des sources sur place, vers 14h, une patrouille des forces de défense et de sécurité est tombée dans une embuscade, vers la localité d’Agando, alors qu’elle poursuivait une colonne de motos. De violents combats ont eu lieu.

 

Le nombre de victimes chez les assaillants est encore inconnu. Les hommes armés ont néanmoins pu repartir avec deux véhicules des militaires nigériens.

Par ailleurs, «vingt-quatre présumés terroristes» capturés mercredi par l’armée dans la région de Tillabéril, dans l’ouest du Niger proche du Mali, ont été tués alors qu’ils tentaient de s’évader, indique un communiqué du gouvernement publié dimanche soir.

Source : RFI

MaliwebAfrique
Selon des sources sécuritaires, au moins quinze militaires ont été tués samedi 1er mai dans une attaque menée par des hommes armés, dans la région de Tahoua, à 500 kilomètres au nord-est de Niamey. Selon des sources sur place, vers 14h, une patrouille des forces de défense et de...