Le chef du village de Bongouro, dans la région de Tillabéry, près de la frontière avec le Mali, a été tué dans la nuit de vendredi à samedi par des bandits armés, a-t-on appris samedi de source sécuritaire.

“Les assaillants, circulant à motos, se sont introduits aux environs de 20H00 (19H00 GMT) dans le village de Bongouro, à environ 20 km au sud-ouest d’Ayarou, où ils ont capturé le chef du village et l’imam”, a indiqué la même source.

“Le chef du village, 60 ans, a été par la suite exécuté par les terroristes”, a-t-on ajouté, sans donner de précision sur le sort du leader religieux.

La partie occidentale du Niger, frontalière avec le Mali, est devenue ces dernières années le théâtre d’opération de groupes armés qui mènent des attaques meurtrières, de part et d’autre de la frontière, contre les forces armées et même des civils.

Source: Agence de presse Xinhua
MaliwebAfrique
Le chef du village de Bongouro, dans la région de Tillabéry, près de la frontière avec le Mali, a été tué dans la nuit de vendredi à samedi par des bandits armés, a-t-on appris samedi de source sécuritaire. “Les assaillants, circulant à motos, se sont introduits aux environs de 20H00...