Des hommes armés ont attaqué un poste mixte à Say.

 

Un garde forestier a été tué et un policier porté disparu dans une attaque menée par des hommes armés, dans la nuit de dimanche à lundi, dans l’ouest du Niger, a appris l’Agence Anadolu d’une source sécuritaire.

“Ce jour 05/12/2022 aux environs de 2h35, le poste mixte police, gendarmerie, eaux et forêts a fait l’objet d’une attaque par des individus armés, venus à bord d’un véhicule et des motos”, selon un message transmis de la direction départementale de Say à la direction régionale.

Précisant que les assaillants ont été repoussés après des combats ayant duré plus d’une heure, la même source a déploré la mort d’un garde forestier et la disparition d’un policier. Le poste attaqué est situé à l’entrée de la ville de Say, dans l’ouest du Niger, mais aussi du Parc du W, une réserve forestière partagée par le Bénin, le Burkina Faso et le Niger et inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ces deux dernières années, les attaques armées se sont multipliées près de cette réserve au niveau de chacun des trois pays. En octobre dernier, deux policiers nigériens ont été tués dans une attaque menée par des hommes armés non identifiés contre le poste de police de Tamou situé près de la même réserve. En 2020 le même poste a été attaqué par des hommes armés qui ont brûlé les véhicules et les locaux des policiers.

Source : Anadolu Agency