Au Nigeria, le gouvernement a annoncé des sanctions contre la BBC le 28 juillet. Les autorités reprochent au radiodiffuseur britannique d’avoir fait « la promotion du terrorisme » dans un reportage sur les hors-la-loi de la forêt de Zamfara.

 

Au Nigeria, les autorités ont infligé une amende d’environ 12.000 euros à MultiChoice, TelCom Satellite Ltd et à Startimes pour avoir diffusé un reportage de la BBC qui « glorifie les activités des bandits ». « Les diffuseurs sont invités à être des instruments de l’unité nationale et à renoncer à utiliser leurs plateformes pour promouvoir et glorifier des éléments subversifs et leurs activités », a déclaré le régulateur des médias, la NBC, dans un communiqué.

Les sanctions ont été annoncées la semaine passée et jusque-là, aucune information sur une amende pour la BBC n’a été communiquée alors que les autorités prévoyaient initialement de sanctionner le radiodiffuseur britannique. Le média britannique avait publié un communiqué pour défendre le travail de ses journalistes. Malgré cela, les autorités nigérianes leurs reprochent d’être devenus des outils de promotion pour les terroristes. Le média avait déjà subi de pareilles critiques en Somalie pour un documentaire sur le groupe terroriste des Shebabs.

La plateforme « Article 19 », qui diffuse du contenu engagé en faveur de la liberté d’expression dans la république fédérale, qualifie la sanction « d’arbitraire et anti libertaire ».

Servan Ahougnon

Source: Agence Ecofin

MaliwebAfrique
Au Nigeria, le gouvernement a annoncé des sanctions contre la BBC le 28 juillet. Les autorités reprochent au radiodiffuseur britannique d’avoir fait « la promotion du terrorisme » dans un reportage sur les hors-la-loi de la forêt de Zamfara.   Au Nigeria, les autorités ont infligé une amende d’environ 12.000 euros à MultiChoice,...