L’occasion de son 42ème Sommet tenu à Kinshasa a été saisie par la SADC pour manifester son inquiétude et sa solidarité au sujet de la situation dans la partie Est de la RDC. Les chefs d’États membres ont décidé d’en informer le Secrétaire général de l’ONU en septembre, en marge de l’assemblée générale de l’ONU.

 

Outre l’économie et les questions d’intégration régionale, le Sommet a approuvé la prolongation de la mission de la SADC au Mozambique. A propose de la situation à l’Est de la RDC, les dirigeants de la SADC ont manifesté leur inquiétude. Ils ont décidé de saisir l’ONU pour une solution durable. Revenant sur les «récents évènements liés à la sécurité dans la partie Est de la République Démocratique du Congo», Didier Mazemba, ministre de la Coopération régionale de la RDC, a indiqué que le Sommet a manifesté son soutien.

 

Selon Kinshasa, le Sommet a mandaté le président du Comité ministériel d’en faire part au Secrétaire général de l’ONU afin de «rechercher une solution permanente, de soutenir les efforts entreprises pour l’amélioration de la situation sécuritaire dans cette partie du pays. Prenant la parole en sa qualité de nouveau président de la SADC, le Président Félix Tshisekedi a salué la solidarité de l’institution au peuple congolais, «au moment où notre pays est victime d’une agression lâche et barbare de son voisin, le Rwanda»

 

Tshisekedi a saisi l’opportunité pour adresser ses «remerciements appuyés» à la République d’Afrique du Sud, au Malawi et à la Tanzanie, «dont les vaillants soldats partagent leurs sorts avec les nôtres, au prix du sacrifice suprême, pour la paix revienne dans la partie Est de notre pays». Le prochain sommet de la SAD se tiendra en Angola, en août 2023. Occasion pour le pays de prendre la direction de l’institution sous-régionale.

Source: Afrik

MaliwebAfrique
L’occasion de son 42ème Sommet tenu à Kinshasa a été saisie par la SADC pour manifester son inquiétude et sa solidarité au sujet de la situation dans la partie Est de la RDC. Les chefs d’États membres ont décidé d’en informer le Secrétaire général de l’ONU en septembre, en...