DAKAR (Reuters) – Le chef de l’opposition sénégalaise, Ousmane Sonko, a appelé mercredi ses partisans à se tenir prêts à défendre leurs votes par quelque moyen que ce soit, estimant que le parti au pouvoir souhaitait s’attribuer la victoire aux élections législatives.

Les résultats officiels des élections législatives qui se sont déroulées dimanche au Sénégal devraient être rendus publics jeudi, mais la coalition au pouvoir et l’opposition ont chacune revendiqué la victoire.

“Macky Sall veut s’approprier notre victoire, mais nous ne l’accepterons pas”, a déclaré Ousmane Sonko lors d’une conférence de presse de la coalition d’opposition Yewwi Askane Wi (YAW).

“Je demande aux Sénégalais de défendre leurs votes quoi qu’il en coûte.”

De vives tensions avaient éclaté l’an dernier après la détention temporaire d’Ousmane Sonko pour des accusations de viols, accusations démenties par le chef de l’opposition.

Le contexte politique au Sénégal s’est également détérioré en raison d’inquiétudes quant à la possibilité que Macky Sall cherche à prolonger son règne au-delà de la limite de deux mandats prévue par la Constitution.

Déthié Fall, un représentant de la YAW, a déclaré mercredi que la coalition ne reconnaîtrait pas les résultats publiés jeudi, expliquant que des irrégularités avaient été rapportées dans des bureaux de vote dans le nord du pays.

(Rédigé par Alessandra Prentice; version française Camille Raynaud)

Source : REUTERS

MaliwebAfrique
DAKAR (Reuters) – Le chef de l’opposition sénégalaise, Ousmane Sonko, a appelé mercredi ses partisans à se tenir prêts à défendre leurs votes par quelque moyen que ce soit, estimant que le parti au pouvoir souhaitait s’attribuer la victoire aux élections législatives. Les résultats officiels des élections législatives qui se...