Le sommet africain des jeunes qui a lieu à Kigali au Rwanda ce jeudi réunit les africains venus d’une trentaine de pays dont le Mali.

Sommet jeunesse africaine Kigali Rwanda

C’est le Serena Hotel qui abrite cette rencontre qui a pour slogan «Self-reliance for Africa’s prosperity», ce qui signifie « l’autonomie pour la prospérité de l’Afrique ». « Les jeunes représentent plus de la moitié de la société mondiale. C’est à nous de porter les grands projets et de les réaliser afin que notre continent, l’Afrique s’épanouisse au plus haut point. Le Rwanda est un pays exemplaire pour cela » explique Daniel Komezusenge, président du forum des associations d’étudiants du Rwanda.

Le Rwanda qui a connu une situation socio-politique très difficile est un exemple palpable. « Avec la guerre et le génocide de 1993-1994, aujourd’hui, le Rwanda s’est remis debout et a beaucoup de choses positives à partager avec les jeunes du monde entier » raconte Hawa Dème-Sarr, présidente de l’I HOPE Week. « La solution africaine est avec la jeunesse. Chaque pays africain peut trouver les solutions à ses propres problèmes » a martelé pour sa part, Mohamed Salah-Ahmed, président de l’All African Students Union au Soudan.

Parmi les invités d’honneur à ce sommet, figuraient les ministres rwandais de la jeunesse et celui de l’éducation. « Nous avons la responsabilité d’accompagner les jeunes. La créativité, le travail bien fait et la création d’un monde meilleur incombe aussi à la jeunesse » a déclaré Vincent Biruta, ministre de l’éducation.

Les participants maliens venus du Mali, mais aussi de France et des Etats-Unis s’inspireront sûrement des richesses de cette journée pour les partager au retour.

Quelques réactions

Oumou Kanouté Diarra, membre du CNJ-Mali : « Cette rencontre est très fructueuse. Nous avons plein d’idées de projets et cela m’a donné davantage l’envie d’apporter un changement dans notre pays ».

Dougoukolo Konaré, directeur de l’observatoire des droits humains de Tabital Pulaaku : “Le Mali peut être un grand laboratoire à l’image de Rwanda. Je suis venu ici pour m’inspirer de l’expérience du Rwanda. Ce pays qui a su prendre des décisions très difficiles pour en arriver là. En termes de réconciliation, les enjeux auxquels nous sommes confrontés, le Rwanda a dû les connaître aussi. Rencontrer la jeunesse africaine dans ces moments est important car les possibilités d’aide et de créativité peuvent venir de partout. Au Mali, nous sommes sur une voie pour sortir de cette crise”

Mariam Coulibaly, présidente de l’association des étudiants et diplômés maliens ADEME-Mali : “Les interventions des panélistes ont été très enrichissantes. Elles m’ont permis de comprendre que malgré les défis et les risques qui se présentent, les jeunes doivent saisir les opportunités et surtout prendre leur destin en main”.

Sidi Ali Ould Bagna, président de l’association des jeunes du Sahel (AJS-Mali) : “Ce sommet de la jeunesse malienne est un lieu d’échanges par excellence entre les jeunes, étudiants, jeunes opérateurs sur l’entrepreneuriat en milieu jeune. La jeunesse africaine est un espoir vital pour le continent”.

Ce sommet de la jeunesse africaine se tient à Kigali au moment où les jeunes maliens se préparent pour le forum national de la jeunesse qui se tiendra ce vendredi 20 décembre à Bamako.

ADAMAAfrique
Le sommet africain des jeunes qui a lieu à Kigali au Rwanda ce jeudi réunit les africains venus d'une trentaine de pays dont le Mali. C'est le Serena Hotel qui abrite cette rencontre qui a pour slogan «Self-reliance for Africa’s prosperity», ce qui signifie « l’autonomie pour la prospérité...