Au moins huit soldats togolais ont été tués et treize blessés dans la nuit de mardi à mercredi au cours d’une attaque « terroriste » dans le nord du Togo, a annoncé le gouvernement.

« Aux environs de 3 heures, un poste avancé du dispositif de l’opération Kondjouaré, situé dans la localité de Kpinkankandi, a fait l’objet d’une violente attaque terroriste menée par un groupe d’individus lourdement armés non encore identifiés. Cette attaque a fait malheureusement 8 morts et 13 blessés du côté des forces de défense et de sécurité », souligne le gouvernement dans un communiqué lu à la télévision d’Etat.

Selon un haut responsable militaire cité par les médias, les soldats ont été attaqués par une soixantaine d’hommes à moto.

Il s’agit de la première attaque « terroriste » meurtrière au Togo, où l’armée est déployée dans le nord. Le Togo n’avait enregistré qu’une seule attaque en novembre 2021.

Les pays de la région connaissent une recrudescence des actions terroristes jihadistes, soutenues par certaines juntes militaires, surtout avec le départ de la force française Barkhane du Mali.

 

Source: https://sahel-intelligence.com

MaliwebAfrique
Au moins huit soldats togolais ont été tués et treize blessés dans la nuit de mardi à mercredi au cours d’une attaque « terroriste » dans le nord du Togo, a annoncé le gouvernement. « Aux environs de 3 heures, un poste avancé du dispositif de l’opération Kondjouaré, situé dans la localité de...