Un sénateur nigérian de premier plan et sa femme ont été identifiés comme étant le couple accusé à Londres d’un complot de prélèvement d’organes sur des enfants.

Ike Ekweremadu, 60 ans, et Beatrice Nwanneka Ekweremadu, 55 ans, tous deux de nationalité nigériane, comparaîtront ultérieurement devant le tribunal de première instance d’Uxbridge.

Le porte-parole de M. Ekweremadu a confirmé à BBC Igbo que le sénateur avait été inculpé au Royaume-Uni pour cette affaire. Un enfant d’âge inconnu a été pris en charge.

Le couple a été accusé de complot en vue de transporter un enfant au Royaume-Uni afin de prélever des organes.

 

Le couple a été accusé de complot en vue de transporter un enfant au Royaume-Uni afin de prélever des organes.Ekweremadu a exercé trois mandats en tant que vice-président du Sénat nigérian, de 2007 à 2019.

L’avocat et homme politique est sénateur depuis 2003 et appartient au Parti démocratique populaire (PDP), parti d’opposition. L’enquête a commencé lorsque les détectives ont été alertés d’éventuelles infractions d’esclavage moderne.

Les accusations font suite à une enquête menée par l’équipe spécialisée dans la criminalité de la police métropolitaine.

BBC

MaliwebAfrique
Un sénateur nigérian de premier plan et sa femme ont été identifiés comme étant le couple accusé à Londres d’un complot de prélèvement d’organes sur des enfants. Ike Ekweremadu, 60 ans, et Beatrice Nwanneka Ekweremadu, 55 ans, tous deux de nationalité nigériane, comparaîtront ultérieurement devant le tribunal de première instance...