Selon le Washington Post, le président ukrainien Volodymyr Zelensky est vivement critiqué dans son pays après une interview donnée à ce même journal américain la semaine dernière. Dans cet entretien, Zelensky a avoué qu’il avait reçu de multiples avertissements de la part des États-Unis sur une probable invasion russe dès l’automne dernier, soit plusieurs mois avant que Moscou n’attaque effectivement son voisin. Mais le président ukrainien ne les a pas rendus publics de peur que les Ukrainiens ne quittent le pays en masse.

Le prestigieux quotidien américain a rencontré le président Zelensky à Kiev le 8 août dernier. Une interview fleuve, publiée cette semaine, au cours de laquelle le chef de l’État ukrainien a fait quelques révélations. Il a notamment avoué craindre un sentiment de panique et un exode massif de sa population s’il avait partagé les avertissements des services de renseignement américains.

Source: 7sur7.be
MaliwebAfrique
Selon le Washington Post, le président ukrainien Volodymyr Zelensky est vivement critiqué dans son pays après une interview donnée à ce même journal américain la semaine dernière. Dans cet entretien, Zelensky a avoué qu’il avait reçu de multiples avertissements de la part des États-Unis sur une probable invasion russe...