Le 2 novembre 2021

Une presse libre et indépendante responsabilise les dirigeants, protège les droits des citoyens et veille à ce que nos communautés soient bien informées. Dans de trop nombreux pays, les journalistes sont menacés de violence ou d’emprisonnement pour leurs reportages. Les États-Unis condamnent les menaces, le harcèlement et la violence ciblant les journalistes et les professionnels des médias. De plus en plus, ces menaces proviennent de gouvernements qui vont au-delà de leurs frontières, notamment par l’utilisation abusive d’outils de surveillance numériques qui traquent les communications et l’emplacement des journalistes, afin de limiter la capacité des journalistes à rendre compte de la corruption ou de la répression des gouvernements. Aucun membre de la presse ne devrait être menacé, harcelé, agressé physiquement ou arrêté pour avoir fait son travail.

Nous reprenons à notre compte la déclaration du président Biden saluant le comité Nobel pour avoir honoré les journalistes Maria Ressa, des Philippines, et Dimitri Muratov, de Russie. Nous n’avons jamais eu autant besoin de reportages précis et fondés sur des faits, d’un débat public ouvert et de responsabilité. Aujourd’hui, plus que jamais, nous devons nous opposer au recours croissant aux attaques physiques, au harcèlement en ligne, aux procès visant à intimider et aux pressions réglementaires utilisés pour réduire les médias au silence dans le monde entier.

À l’occasion de la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes contre les journalistes, nous renouvelons notre détermination à plaider en faveur d’une presse libre, exempte de restrictions injustes, et à demander des comptes à ceux qui s’attaquent à la liberté de la presse. Nous nous souvenons également des journalistes et autres professionnels des médias qui ont été tués dans l’exercice de leurs fonctions. Le département s’engage à faire progresser la liberté de la presse au niveau national et international, et nous demandons instamment aux autres gouvernements de tenir pour responsables ceux qui s’en prennent aux journalistes par des actes de harcèlement, d’intimidation et de violence.

 

Voir le contenu d’origine : https://www.state.gov/the-international-day-to-end-impunity-for-crimes-against-journalists/

MaliwebCommuniqué de presse
  Le 2 novembre 2021 Une presse libre et indépendante responsabilise les dirigeants, protège les droits des citoyens et veille à ce que nos communautés soient bien informées. Dans de trop nombreux pays, les journalistes sont menacés de violence ou d’emprisonnement pour leurs reportages. Les États-Unis condamnent les menaces, le harcèlement...