Ce 13 avril 2021, le Mali découvre avec stupeur l’assassinat d’un des hommes clés œuvrant pour la paix dans notre pays. Siddi Brahim Ould Sidati a été froidement assassiné par deux hommes en ce premier jour de ramadan.  Lui qui avait participé à toutes les négociations pour la paix depuis 2015 a été tué le jour même où il devait rencontrer le chef du gouvernement de transition. Les deux hommes devaient se voir pour parler des réformes à conduire au Mali dans le but d’accélérer la mise en place de l’APR.  

 

Ni les raisons, ni l’identité des assassins ne sont pour l’heure connus mais il est certain que ceux ayant commis cet acte n’ont d’autre mobile que de saper l’accord d’Alger.

Sa disparition peut représenter un coup dur pour le processus de paix qui a déjà du mal à se concrétiser.

Pour l’heure, bien qu’un suspect ait été arrêté alors qu’il s’apprêtait à prendre un vol depuis Bamako vers Tombouctou, de nombreuses interrogations entourent toujours cet acte abominable.  S’agit-il de motivation politique, de règlement de compte interne au sein de la CMA, de conflit personnel ou bien d’un acte de la communauté des Brabichs de Taoudeni qui avaient promis de le tuer ?

 

Qui aurait le plus intérêt à voir disparaitre un homme de paix, y compris au sein de son propre clan ?

La question reste posée.

 

Idrissa Khalou

@IKhalou

Source : Malijet

Maliwebcontribution
Ce 13 avril 2021, le Mali découvre avec stupeur l’assassinat d’un des hommes clés œuvrant pour la paix dans notre pays. Siddi Brahim Ould Sidati a été froidement assassiné par deux hommes en ce premier jour de ramadan.  Lui qui avait participé à toutes les négociations pour la paix...