Une centaine d’opérateurs économiques doivent passer justifier leurs contrats au Pôle économique et financier. Les investigations ont commencé dans le cadre de l’audit de la LOPM.

 Le Président de la Transition Assimi Goïta avait annoncé dans son discours du 22 septembre dernier, l’audit de la Loi de Programmation militaire (LOPM). Un audit placé dans le cadre de son chantier de lutte contre la corruption et la délinquance financière. C’est ainsi que plusieurs sociétés ont été convoquées au Pôle économique. Une liste de sociétés est dressée à cette fin. Il s’agit de celles qui ont fourni des matériels et équipements militaires au ministère de la Défense et des Anciens combattants sur la période 2015 à 2019.

Chaque patron de société doit se justifier devant les enquêteurs avec des documents nécessaires. Personne ne fait l’objet de suspicions, car il s’agit juste des enquêtes pour déceler les faux contrats, les marchés irrégulièrement attribués ou fictifs et même les équipements payés non livrés.

 

Abdrahamane Dicko

Source: Mali Tribune
MaliwebCorruption malienne
Une centaine d’opérateurs économiques doivent passer justifier leurs contrats au Pôle économique et financier. Les investigations ont commencé dans le cadre de l’audit de la LOPM.  Le Président de la Transition Assimi Goïta avait annoncé dans son discours du 22 septembre dernier, l’audit de la Loi de Programmation militaire (LOPM)....