BAMAKO – Des soldats de l’armée malienne à Kidal (nord-est du Mali) ont été attaqués dimanche en fin de journée par des hommes armés non identifiés, et les échanges de tirs se poursuivaient en début de soirée, ont affirmé à l’AFP le gouverneur et un autre responsable de la ville.

Mali Fighting

Les tirs se déroulaient au centre-ville de Kidal. Des gens armés tirent sur les militaires maliens qui ripostent, a déclaré à l’AFP le gouverneur de Kidal, Adama Kamissoko, joint par téléphone depuis Bamako.
Je ne sais pas exactement qui tire contre l’armée malienne, mais elle se défend, a-t-il ajouté, sans plus de détails.
Un autre responsable au gouvernorat de Kidal ayant requis l’anonymat a indiqué que les tirs étaient nourris lorsqu’ils ont commencé, peu avant 18H00 locales (et GMT), mais qu’ils avaient baissé d’intensité un peu moins d’une heure plus tard. Ils se poursuivaient cependant dimanche en début de soirée, d’après lui.

 

Kidal, chef-lieu de région à plus de 1.500 km de Bamako, est un fief de la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA).

SOURCE: AFP
Mali-web.orgCrise malienne
BAMAKO – Des soldats de l’armée malienne à Kidal (nord-est du Mali) ont été attaqués dimanche en fin de journée par des hommes armés non identifiés, et les échanges de tirs se poursuivaient en début de soirée, ont affirmé à l’AFP le gouverneur et un autre responsable de la...