En avril 2020, l’inspection des domaines et des affaires foncières a commandité une inspection à l’Agence de session immobilière, relativement aux « conditions de morcellement et de cession par l’ACI de 4 parcelles issues du morcellement du titre foncier n°1339 de Bamako en Commune IV ». Le rapport accable la direction d’ACI.

L’ACI a vendu 4 parcelles, gré à gré, et sans enchères, à Papa Oumar Samaké, qui se trouve être un élève. Le monsieur, Papa Oumar Samaké, a acquis les 4 parcelles le même jour. Au moment de l’acquisition, il était élève. Il est subitement devenu opérateur économique !

En fait, les 4 parcelles étaient initialement destinées à un terrain de sport et autres équipements collectifs. La vocation a été changée.

La mission de vérification comprenait Joseph Ouloguem et Yiriba Diarra, inspecteurs à l’inspection des domaines et des affaires foncières, sous la supervision de Youssouf Coulibaly, magistrat.

Les vérificateurs ont demandé purement et simplement l’annulation de la vente au gré à gré et la soumission de la vente aux règles des enchères.

Aminata Agaly Yattara

Source: Mali Tribune

MaliwebCorruption malienneCrise malienneSociété
En avril 2020, l’inspection des domaines et des affaires foncières a commandité une inspection à l’Agence de session immobilière, relativement aux « conditions de morcellement et de cession par l’ACI de 4 parcelles issues du morcellement du titre foncier n°1339 de Bamako en Commune IV ». Le rapport accable la direction...