La force Barkhane qui vit ses derniers instants sur notre sol a annoncé ce vendredi 12 août 2022 sur son compte Twitter qu’une section du Groupement tactique désert (GTD) Monclar a effectué une opération de sécurisation dans la ville de Gao et ses alentours. Objectif : protéger la population contre les exactions des groupes armés terroristes (GAT) présents dans la région.

 

Le site du Ministère des armées, au sujet de la même opération, «le 1er août 2022, une section du Groupement tactique désert (GTD) Monclar a effectué une opération de sécurisation de la ville de Gao et de ses alentours. Cette mission avait pour but de protéger la force dans le cadre de la ré-articulation du dispositif ainsi que protection de la population contre de potentielles exactions des Groupes armés terroristes (GAT) présents dans la région.

Ainsi la France veut faire croire qu’à une poignée de jours de son départ définitif de notre pays son souci est de «protéger la population contre les exactions des groupes armés terroristes (GAT) présents dans la région ». Et leur bien-être !

En effet, le Ministère des armées françaises explique sur son site que les légionnaires du GTD Monclar se déplaçant dans le centre-ville de Gao, ont échangé avec la population et les commerçants, et ont pu mesurer les problèmes d’approvisionnement dus à la présence des Groupes Armés Terroristes dans la région. Ah, les bons samaritains ils étaient là pour les populations, qu’ils vont laisser bientôt dans le dénuement.

La vraie question est : pourquoi Barkhane n’a pas pris l’initiative depuis 2014 pour faire des opérations de sécurisation dans la ville de Gao et ses alentours ? Combien de forces étrangères sont présentes aujourd’hui à Gao ? Et quelle est leur vraie mission parce qu’il y a tout sauf de la sécurité à Gao.

La vraie mission de cette opération n’était-elle pas de protéger la force Barkhane dans le cadre de la ré-articulation du dispositif ? ‘’Ou kana mana biri an yen kan’’ ! Sinon comment en passant de section à unité, le même groupement tactique désert Monclar réussi à mettre hors de combat des combattants djihadistes dans la matinée du samedi 13 août 2022, aux environs de la ville de Tassiga (à 37km au Sud-Est d’Ansongo) ? Le groupement tactique désert Monclar a-t-il été déployé pour protéger les populations ou pour poursuivre « la première mission de Barkhane » aux côtés de ses partenaires sahéliens, en parallèle de la ré-articulation en bon ordre et en sécurité de son dispositif hors du Mali ?

Qu’on ouvre les yeux un peu : Barkhane n’a pas été déployé pour faire du social ou de l’humanitaire encore moins pour protéger les populations maliennes mais pour sécuriser les intérêts français en Afrique.

PAR MODIBO KONE

Source : Info-Matin