cite administrative mali cafouillage

La multiplication des départements ministériels à la faveur du gouvernement Oumar Tatam Ly est la raison de la confusion qui règne à la Cité administrative. Dans la foulée, plusieurs services techniques des ministères ont été sommés de quitter les lieux. D’autres sont purement et simplement chassés, sans préavis. Toute chose qui montre l’amateurisme de la direction de la Cité administrative qui n’a rien fait pour faire régner l’ordre dans l’enceinte. Le constat qui se dégage, est que chaque ministre qui vient, apporte sa touche et dispose des bureaux, à sa guise. Parfois, il arrive même que des ministres demandent carrément à être relogés ailleurs pour des raisons personnelles. D’où la nécessité de mettre en place une administration capable de garantir l’ordre dans la structure.