COMMUNIQUÉ DE PRESSE du 28 mai 2021 Sur l’évolution de la situation au Mali

Moscou continue de suivre de près l’évolution de la situation au Mali, pays ami, où la situation s’est aggravée suite à l’arrestation et à la démission du Président de la Transition Bah N’Daw et du Premier ministre Moctar Ouane par les militaires le 24 mai.

Par ailleurs, nous constatons que, le 27 mai, les dirigeants civils du Mali détenus illégalement ont été libérés. Nous considérons cela comme un pas dans la bonne direction qui, dans une certaine mesure, apaise les tensions dans le pays et peut être considéré comme un prélude à la reprise par les autorités maliennes actuelles de la coopération avec la CEDEAO, l’Union africaine et les partenaires internationaux afin de remettre le Mali sur les rails de gouvernance civil.

Nous préconisons la promotion d’un dialogue constructif entre toutes les forces politiques du Mali au profit de l’unité et de la stabilité du pays. Nous appelons toutes les parties à faire preuve de retenue et à résoudre les différends de manière pacifique. Nous considérons indispensable de revenir dans les meilleurs délais à la résolution des tâches de la Transition au Mali en vue de la tenue d’élections générales démocratiques dans les délais prévus avec l’assistance de la CEDEAO et de l’Union africaine.

Service de presse de l’Ambassade de Russie

MaliwebCommuniqué de presseCrise malienneDiplomatie malienne
COMMUNIQUÉ DE PRESSE du 28 mai 2021 Sur l'évolution de la situation au Mali Moscou continue de suivre de près l'évolution de la situation au Mali, pays ami, où la situation s'est aggravée suite à l'arrestation et à la démission du Président de la Transition Bah N'Daw et du Premier...