1/ Circonstances

Vendredi 15 octobre 2021, en milieu de journée, un véhicule transportant à son bord cinq individus a été repéré par un drone à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Gossi.

 

Le recoupement de différents renseignements a permis de confirmer la présence, à bord de ce véhicule, de Nasser Al Tergui, chef de la katiba du Gourma du Rassemblement pour la victoire de l’Islam et des musulmans (RVIM). Nasser Al Tergui était accompagné de quatre autres membres du RVIM.

En milieu d’après-midi, le véhicule se dirige vers le sud, en direction d’Hombori. Il s’arrête à proximité d’un campement nomade pour y passer la nuit.

Le 16 octobre, en début de matinée, les cinq personnes quittent le campement à bord du véhicule, en direction du sud.

En coopération avec les forces partenaires, après avoir à nouveau confirmé la présence de Nasser Al Tergui à bord du véhicule, les militaires de la Force Barkhane décident de déclencher une opération pour intercepter le véhicule et les cinq individus.

Le véhicule refusant de s’arrêter, deux frappes aériennes sont déclenchées pour le stopper. Le véhicule est détruit et les cinq occupants sont neutralisés.

Ces deux frappes ont été décidées après la confirmation que les objectifs visés correspondaient bien à des éléments de la Katiba Gourma-Serma du RVIM.

Un groupe commando a été ensuite héliporté sur la zone de la frappe pour la reconnaître et récupérer des matériels d’intérêt qui sont en cours d’exploitation.

2/ Nasser Al Tergui

Nasser Al Tergui a rejoint les rangs d’AQMI en 2012 au moment de l’occupation de Tombouctou par les groupes djihadistes.

Nasser Al Tergui était le n°2 de la Katiba du Gourma-Serma du RVIM, et chef de la Katiba du Gourma. Son chef est Abou Hamza Al Chinguetti, qui commande l’ensemble de la Katiba du Gourma-Serma et est considéré comme l’un des principaux vecteurs d’expansion de la menace terroriste au Mali, ainsi que de la sous-région sahélienne.

Nasser Al Tergui exerçait des responsabilités opérationnelles importantes au sein de la Katiba du Gourma-Serma. Il était notamment spécialisé dans la pose d’engins explosifs improvisés et de mines. Il jouissait d’une aura importante au sein du RVIM.

3/ La Katiba Gourma-Serma

Le RVIM, affilié à Al Qaïda, est structuré autour de ses katibas historiques. Il est composé d’Ansar Eddine, de l’Émirat de Tombouctou, d’Al-Mourabitoune, de la Katiba Macina ainsi que de la Katiba du Gourma-Serma, à laquelle appartenait Nasser Al Tergui.

Ces Groupes armés terroristes (GAT) ont mené des attaques contre les Forces de défense et de sécurité (FDS). Ils combattent également l’État islamique au Grand Sahara (EIGS), auquel le RVIM s’oppose, notamment pour le contrôle de territoires dans la zone des Trois frontières.

Le RVIM semble produire un effort important pour tenter de contrôler la région du Gourma, malgré l’attrition subie dans les zones situées à proximité de la frontière malo-burkinabé. La Katiba Gourma-Serma mène régulièrement des actions de harcèlement contre les forces locales et contre l’EIGS.

Cette opération est un succès supplémentaire pour les forces partenaires et pour la force Barkhane. La neutralisation du chef de la katiba du Gourma va permettre de réduire les capacités de nuisance d’un groupe armé terroriste connu pour commettre des attaques contre les forces locales ainsi que de nombreuses exactions contre la population locale.

Elle montre que la détermination des forces engagées au Sahel à combattre les groupes armés terroristes est intacte. Après la neutralisation de plusieurs hauts responsables de l’EIGS et d’Ansarul Islam au cours des derniers mois, cette action permet d’affaiblir le RVIM, un groupe particulièrement actif contre les forces maliennes et burkinabè et contre les populations civiles qui refusent de se soumettre.

Source : Etat-major des armées françaises

MaliwebCommuniqué de presseCrise malienneEditorial
1/ Circonstances Vendredi 15 octobre 2021, en milieu de journée, un véhicule transportant à son bord cinq individus a été repéré par un drone à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Gossi.   Le recoupement de différents renseignements a permis de confirmer la présence, à bord de ce véhicule, de Nasser...