Alors que l’armée française est accusée depuis le 30 mars par les enquêteurs de l’ONU d’avoir bombardé des civils lors d’une frappe en janvier, Intelligence Online peut révéler que c’est un autre dossier malien qui accapare le renseignement français depuis plusieurs mois : l’aveuglement des services quant à la survenue du coup d’Etat à Bamako, le 18 août 2020.

intelligenceonline.fr

MaliwebCrise maliennemaliweb
Alors que l'armée française est accusée depuis le 30 mars par les enquêteurs de l'ONU d'avoir bombardé des civils lors d'une frappe en janvier, Intelligence Online peut révéler que c'est un autre dossier malien qui accapare le renseignement français depuis plusieurs mois : l'aveuglement des services quant à la...