Lors d’une conférence de presse qu’il animé, le samedi dernier, au siège du chef de file de l’opposition, Abdel Kader Maïga, membre du M5-RFP, a réagi à la récente sortie de l’imam Mahmoud Dicko concernant le M5-RFP et aux différentes sorties médiatiques de Cheick Oumar Sissoko contre le premier ministre Choguel Kokalla Maïga. L’occasion pour lui de faire d’énormes révélations sur les dissensions au sein du M5-RFP, et sur l’histoire des CV pour le poste de premier ministre.

« Le M5-RFP a envoyé ses 14 CV à Kati pour le poste de premier ministre sans me concerter ». Cette phrase de l’imam Mahmoud Dicko continue de susciter de réactions au sein du mouvement hétéroclite. Après Mountaga Tall qui a réagi à travers un écrit, Abdel Kader Maïga, un autre membre du M5-RFP a nié les propos de l’imam de Badalabougou. Selon lui, Mahmoud Dicko a bel et bien été concerté par le M5-RFP avant l’envoie des cv à Kati. « Concernant les 14 CV envoyés par le M5-RFP pour le poste de premier ministre, Mahmoud Dicko a dit qu’il n’a pas été informé. Mais je vous rappelle une chose : avant l’histoire des CV, Tiémoko Maïga, Aliou Sankaré et Bouba Traoré sont allés voir Mahmoud Dicko. Ils l’ont demandé s’il avait un candidat pour le poste de premier ministre, il leur a dit qu’il n’avait pas de candidat. Il a avoué avoir démarché Abdoulaye Idrissa Maïga qui a décliné l’offre. Ainsi, ces personnes lui ont fait savoir que leur candidat est Cheick Oumar Sissoko. Il (Dicko) leur a dit qu’il n’accepterait pas Cheick Oumar Sissoko comme premier ministre, car ce dernier n’a pas de femme et qu’il n’est pas musulman. Dicko a ensuite demandé à ces trois personnes d’aller chercher des candidats pour la primature mais en dehors du M5-RFP. Il leur a dit qu’il n’a pas vu, dans le M5-RFP, quelqu’un qui pouvait être un bon candidat », a révélé Abdel Kader Maïga.

Dicko a accusé, selon le président de Gao Lama Borey, Dr Choguel Kokalla Maïga et Me Mountaga Tall pour l’avoir approché. « Choguel est venu dans ma cours, mais il n’a pas osé me proposer sa candidature. Mountaga Tall est venu m’annoncer sa candidature, je lui ai dit qu’il ne peut pas être candidat. Tels sont les propos de Dicko à Tiémoko Maïga, Aliou Sankaré et Bouba Traoré », a indiqué Abdel Kader Maïga. Selon ce cadre du M5-RFP, la dernière cérémonie de lecture du coran de l’imam Mahmoud Dicko « est du théâtre ».

L’idée d’autorité morale, une imposition de Choguel Kokalla Maïga

A en croire Abdel Kader Maïga, l’imam Mahmoud Dicko n’allait jamais être l’autorité morale si ce n’était pas Choguel. « C’est Choguel qui a imposé l’idée d’autorité morale. C’est grâce à Choguel qu’on a supporté la présence de Mahmoud Dicko bon gré mal gré », affirme Abdel Kader Maïga. Selon lui, Dicko a attaqué le M5 parce que le mouvement a refusé de faire ce qu’il lui a demandé. « Avant son meeting du 28, Dicko a dit à deux jeunes du M5-RFP de dire au comité stratégique du mouvement hétéroclite de faire un communiqué pour dénoncer la vidéo dans laquelle l’auteur lui a dénoncé. On a refusé. C’est pourquoi, selon moi, il s’attaque au M5 », a laissé entendre Abdel Kader Maïga

Les piques aux opposants

Dans son intervention, Abdel Kader Maïga a lancé des piques à l’encontre des opposants aux autorités de la transition. Tiébilé Dramé est le premier à avoir sa dose. « Tiébilé Dramé ne peut pas nous parler du Mali, du patriotisme. Il a trahi ici Soumaïla Cissé pour rejoindre le gouvernement d’IBK au nom d’Accord politique de gouvernance. Il m’a même créé le FSD SAP. Aujourd’hui, il ne peut pas nous parler de rassemblement », a-t-il tancé.

L’histoire de l’angrais frelaté du président du cadre d’échange des partis politiques pour une transition réussie, Bocary Treta a été rappelée par Abdel Kader Maïga. « Ceux qui sont impliqué dans l’histoire de l’engrais frelaté ne peuvent pas nous donner de leçon de gouvernance », a laissé entendre Abdel Kader Maiga.

Poulo et Tiéman Hubert Coulibaly n’ont pas été épargnés par les critiques acerbes de Abdel Kader Maïga.

Boureima Guindo

Source: Le Pays- Mali

MaliwebCrise malienne
Lors d’une conférence de presse qu’il animé, le samedi dernier, au siège du chef de file de l’opposition, Abdel Kader Maïga, membre du M5-RFP, a réagi à la récente sortie de l’imam Mahmoud Dicko concernant le M5-RFP et aux différentes sorties médiatiques de Cheick Oumar Sissoko contre le premier...