Le Mali vit depuis  2012 une crise  sécuritaire  qui  aura occasionné  l’ébranlement du  tissu social par endroits  en raison des crises   communautaires. L’attaque contre les positions des FAMA  dans la  ville de Ménaka  le 17 janvier  2012 a été le début de la rébellion  qui s’est achevée  03 ans  après avec la signature de l’accord  pour la paix issu du  processus d’Alger.

Le Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA )  avait attaqué en effet les  FAMA   le 17 janvier 2012 .

Les objectifs du combat étaient de chasser les soldats réguliers pour créer l’Etat de l’Azawad.  Les différents combats  entre les deux parties  ont fait des frustrés  dans les rangs des militaires  qui soutenaient  que les autorités   politiques ne mettaient pas suffisamment de moyens  dans cette guerre.  Avant ce (…)

MAHAMANE TOURE

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebCrise malienne
Le Mali vit depuis  2012 une crise  sécuritaire  qui  aura occasionné  l’ébranlement du  tissu social par endroits  en raison des crises   communautaires. L’attaque contre les positions des FAMA  dans la  ville de Ménaka  le 17 janvier  2012 a été le début de la rébellion  qui s’est achevée  03 ans ...