Ainsi Oumar Mariko met fin aux rumeurs en cours à Bamako qui attestaient que l’ancien leader estudiantin n’avait pu collecter le nombre d’élus nécessaire au parrainage pour sa candidature. Depuis le 27 juin 2013, c’est chose faite. Il a bénéficié du soutien de 95 conseillers municipaux dans les huit (8) régions du pays. Grace à la solidarité africaine le parti SADI a également pu payer la caution exigée de 10 millions de francs CFA. Si le SADI est un parti politique financièrement pauvre, il reste tout de même riche de ses valeurs.oumar mariko

Bien que des inquiétudes planent sur la tenue des élections, le parti SADI doit maintenir le cap par rapport une mobilisation à hauteur de souhait pour la victoire du peuple. Oumar Mariko soulignera que le déficit démocratique et la mauvaise gouvernance sont les principales causes des crises, institutionnelle, sécuritaire et financière que nous vivons dont la crise du Nord n’est qu’une des nombreuses conséquences.

Le candidat du SADI ajoutera que lorsqu’on veut sortir d’une situation aussi désastreuse, on s’attaque à la cause et non à la conséquence. La mauvaise qualité du fichier électorale, en ce qui concerne les personnes omises et les jeunes non recensés simplement, produit par l’Administration crée une situation d’exclusion et constitue un facteur de baisse drastique du taux de participation.
Le Dr. Oumar Mariko donne rendez-vous à tous les courants politiques porteurs de changement pour un Mali juste et démocratique.
Fatou CISSE

MaliwebCrise malienne
Ainsi Oumar Mariko met fin aux rumeurs en cours à Bamako qui attestaient que l’ancien leader estudiantin n’avait pu collecter le nombre d’élus nécessaire au parrainage pour sa candidature. Depuis le 27 juin 2013, c’est chose faite. Il a bénéficié du soutien de 95 conseillers municipaux dans les huit...