Lazare Koffi Koffi, proche de Laurent Gbagbo, a apporté son soutien à Bamako, ce 10 janvier 2022 après l’embargo de la CEDEAO contre le Mali.

 


« Les décisions prises hier 9 janvier 2022 par la CEDEAO contre le peuple souverain du Mali sont illégales, inacceptables et inutilement dangereuses » a déclaré Lazare Koffi Koffi.

Et d’ajouter, « depuis que le peuple malien est confronté aux assauts meurtriers des djihadistes et autres forces d’occupation et d’exploitation du Mali appuyés ouvertement par les nations terroristes occidentales en armements. Et en finances, on n’a pas vu un sommet de la CEDEAO demandant à aller au secours de ce peuple qui perd par dizaines au fil des jours ses dignes et patriotes soldats. Cela n’est plus un secret pour personne, et ceux qui en doutaient encore viennent d’être servis, cette organisation ouest-africaine depuis la crise ivoirienne, ne sert pas les intérêts des peuples. Elle est au service des puissances néocoloniales et des prédateurs des ressources naturelles africaines.

 

Pour ce proche de Laurent Gbagbo, président du PPA-CI, « on a affaire à une sorte de syndicats de gourous plus soucieux de leur maintien au pouvoir aussi longtemps que possible et non à des chefs nationalistes debout et disposés à défendre les intérêts et autres droits de leurs peuples ».

« Il faut dénoncer ce qui s’est passé hier à Accra. On ne doit pas se taire sur des mesures qui tendent à étouffer tout un peuple au nom de je ne sais quel principe pour résoudre des problèmes politiques. Rien ne peut justifier les décisions d’Accra.
Elles préparent au contraire une planification de tueries en masse pour atteindre les objectifs cachés que les djihadistes n’ont pu réaliser jusque-là » a-t-il poursuivi.

« Au nom du droit inaliénable des peuples à la vie, et au nom de la solidarité africaine, J’apporte tout mon soutien engagé au peuple meurtri du Mali et souhaite que tous les patriotes africains en fassent de même » a conclu Lazare Koffi Koffi.
Ancien ministre
Ecrivain

 

Source: ivoiresoir.net

MaliwebAfriqueCrise malienne
Lazare Koffi Koffi, proche de Laurent Gbagbo, a apporté son soutien à Bamako, ce 10 janvier 2022 après l’embargo de la CEDEAO contre le Mali.   « Les décisions prises hier 9 janvier 2022 par la CEDEAO contre le peuple souverain du Mali sont illégales, inacceptables et inutilement dangereuses » a...