Dans le but de lutter efficacement contre l’insécurité et le terrorisme et pour combler le vide créer par le faible nombre de militaires, les autorités malienne ont fait le choix d’adopté un projet de loi portant militarisation de la Police nationale et de la Protection civile.

Le compte rendu du Conseil des ministres stipule que « cette militarisation » résulte des « recommandations des Assises nationales de la Refondation ».

Toujours selon le conseil des ministres, « ces derniers vont être déployés dans les « zones reconquises par l’Armée afin d’y assurer la sécurité des populations et de leurs biens et empêcher le retour des forces du mal et ils bénéficieront des mêmes avantages que les militaires ».

Fariska Barsan 

Infowakat.net