Le Danemark a déployé son contingent au Mali à la suite d’une invitation formulée par les autorités de la Transition malienne, a déclaré mardi à la presse, Jeppe Kofod ministre danois des Affaires étrangères, en marge d’un déplacement à Bruxelles.

« Nous sommes présents via une invitation claire du gouvernement de transition malien (…) avec nos alliés européens, la France en pointe », a fait savoir le chef de la diplomatie danoise.

Le gouvernement de la République du Mali a invité, lundi, dans un communiqué, le Royaume du Danemark à retirer immédiatement son contingent récemment déployé dans le pays sans ” son consentement et sans considération du protocole additionnel applicable aux partenaires d’opération européens ”.
Le porte-parole du gouvernement, le colonel Abdoulaye Maiga a déclaré que « le gouvernement a constaté avec étonnement le déploiement sur son territoire d’un contingent de forces spéciales danoises au sein de la Force Takuba ».
Selon lui « ce déploiement est intervenu sans son consentement et sans considération du protocole additionnel applicable aux partenaires d’opération européens devant intervenir au Mali dans le cadre de la force “Takuba” lequel prévoit la conclusion d’un accord bilatéral entre le Mali et les pays partenaires ».

Jeppe Kofod affirme que « la contribution danoise a été acceptée à la fois par le précédent gouvernement malien et, à plusieurs reprises, par l’actuel gouvernement de Transition ».

Kofod a indiqué : « Nous continuons à travailler pour clarifier le fondement derrière les déclarations du pouvoir de transition, et leur contenu. Mais le Danemark est sur place sur la base d’une invitation claire et d’un fondement juridique clair comme les autres (pays) de l’opération ».

Pour rappel, le Danemark a déployé le 18 janvier courant un contingent de 100 soldats au Mali dans le cadre du renforcement de l’unité de forces spéciales européennes « Takuba » pilotée par la France, avait annoncé la Défense danoise dans un communiqué.
Le ministère danois de la Défense avait expliqué que la mission du contingent vise « à stabiliser le Mali et certaines parties de la zone des trois frontières entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso et d’assurer la protection des civils contre les groupes terroristes ».

Amarana Maiga

Source: AA/Bamako

MaliwebCrise maliennemaliweb net
Le Danemark a déployé son contingent au Mali à la suite d'une invitation formulée par les autorités de la Transition malienne, a déclaré mardi à la presse, Jeppe Kofod ministre danois des Affaires étrangères, en marge d'un déplacement à Bruxelles. « Nous sommes présents via une invitation claire du gouvernement...